Pour un automne
... de bonnes résolutions




Sélection
50 ans du
Renouveau



Jubilé d'or
du Renouveau
charismatique
catholique
1967-2017  




Vous êtes sur Facebook
et vous aimez les EdB ? 

Dites-le nous en cliquant sur:



 


L'oraison selon Thérèse d'Avila et Jean de la Croix

L'oraison selon Thérèse d'Avila et Jean de la Croix

"Je suis venu répandre un feu sur la terre"


Date de parution : 15-11-2010
135x210 mm
320 pages
978-2-84024-388-5

Livre papier : 18.80 €


  • > Présentation
  • > Résumé
  • > Table des matières
  • > Presse
À l’aube du troisième millénaire, Jean-Paul II écrivait : « Il faut un christianisme qui se distingue avant tout dans l’art de la prière. » Pour nous dispenser cet art, les grands auteurs du Carmel, Thérèse d’Avila et Jean de la Croix sont des maîtres dont l’enseignement demeure d’une brûlante actualité.
Cet ouvrage offre au lecteur une synthèse de leur enseignement à laquelle il ajoute celui de Thérèse de l’Enfant Jésus et d’Élisabeth de la Trinité. Il propose ainsi un guide pratique, une pédagogie de l’oraison. Il montre comment la vivre jusque dans le quotidien, sans éluder les difficultés, quel rôle jouent les sens et le corps dans la vie de prière, et rappelle qu’avant d’être un devoir, la prière est d’abord un bonheur. Elle fait entrer l’homme dans une amitié avec le Christ ressuscité qui transforme sa vie car elle l’unit à Dieu et c’est dans cette amitié avec Dieu que l’homme découvre son identité la plus profonde et perçoit sa destinée.

Une synthèse de l’enseignement de ces deux saints qui fait ressortir une pédagogie de l’oraison.
I.                     Le contexte historique de l’oraison thérésienne
II.                   L’oraison, relation d’amitié avec le Christ
III.                 La pratique de l’oraison
IV.                 Anthropologie de la prière
V.                   Dieu se révèle et se donne dans la Nouvelle Alliance
VI.                 Les difficultés dans la prière
VII.               Accompagnement et discernement
VIII.             Sainte Thérèse et saint Ignace
IX.                 Les sept Demeures
X.                   Les Nuits de la purification de l’âme chez Jean de la Croix
XI.                 La contemplation ou la vie dans l’Esprit
XII.               L’oraison chez sainte Thérèse de l’Enfant Jésus
XIII.             La prière chez Élisabeth de la Trinité
XIV.             Aux sources de la prière, le Catéchisme de l’Église
Dans la revue Marchons, janvier 2011 :

Il propose un guide pratique, une pédagogie de l’oraison. Il montre comment la vivre dans le quotidien et rappelle que la prière est un bonheur : celui d’entrer en amitié avec le Christ ressuscité et de s’unir à Dieu. À noter un beau chapitre sur sainte Thérèse et saint Ignace, ces deux grands maîtres de l’oraison.

Dans Carmel, numéro 142, décembre 2011, Fr. Stéphane-Marie Morgain, o.c.d. :

L’auteur offre « pour la première fois en français » (p. 10), une synthèse de l’enseignement et de la pédagogie de l’oraison de Thérèse d’Avila et Jean de la Croix. Cette synthèse, dont il ne faut pas exagérément majorer l’originalité, n’est pas seulement le fruit d’une étude livresque commencée il y a une trentaine d’années, elle est aussi l’aboutissement d’un ministère d’enseignement dans des Écoles d’oraison.
Incontestablement cet ouvrage est très complet puisqu’il aborde non seulement le contexte historique de l’oraison thérésienne, mais aussi la pratique de l’oraison, l’anthropologie de la prière, les difficultés de la prière, l’itinéraire de l’oraison avec ses nuits et ses purifications, la vie dans l’Esprit, mais aussi il donne un aperçu de l’oraison chez Thérèse de l’Enfant-Jésus et Élisabeth de la Trinité. L’auteur termine son livre par un ensemble de définitions de la prière et quelques citations traditionnelles sur ce thème.
[…] Ce qui confère un indéniable intérêt à ce volume c’est sa dimension pratique et pédagogique. Marie-Joseph Huguenin témoigne d’une réelle habitude de l’enseignement de l’oraison tant par l’organisation interne de son ouvrage que par la multitude de conseils donnés, agencés et synthétisés. Le « Petit guide pour entrer en oraison » (p. 314-315) qui achève ce livre, est peut-être sa meilleure introduction, car le lecteur y trouve tous les éléments concrets décrits et expliqués dans les chapitres précédents. Mieux qu’une « Table des matières » ce « Petit Guide » peut servir de boussole pour celui ou celle qui aborde ce livre avec l’intention déterminée de pratiquer l’oraison.



Sur l'auteur


Marie-Joseph Huguenin

Le père Marie-Joseph Huguenin, docteur en théologie, a été ordonné prêtre en 1982. Il a publié une thèse sur L’expérience de la miséricorde divine chez Thérèse d’Avila, Fribourg-Paris 1993 (2e édition) et une nouvelle édition de La Montée du Mont Carmel avec un guide de lecture, Toulouse 1999. Il anime des Écoles de Prière et exerce un ministère de proximité en paroisse.


Du même auteur aux Éditions des Béatitudes

Au coeur de la Miséricorde Divine avec Thérèse d’Avila
L'oraison selon Thérèse d'Avila et Jean de la Croix