Sélection
Miséricorde





Sélection
Renouveau



Jubilé d'or
du Renouveau
Catholique
1967-2017  


 

NOUVEAU !


Vous êtes sur Facebook
et vous aimez les EdB ? 

Dites-le nous en cliquant sur:



 


La station solitaire

La station solitaire


Les aventures d'un curé dans l'Espace
Roman



Date de parution : 18-04-2012
125x190 mm
300 pages
978-2-84024-428-8

Livre papier : 16,50 €


  • > Présentation
  • > Résumé
  • > Presse
  • > Vos avis
Un prêtre est enlevé par des extra-terrestres : survivra-t-il ? Tel est le point de départ d’une histoire futuriste qui se lit comme un roman d’aventure. Ils sont plusieurs, d’espèces vivantes très diverses, à avoir été ainsi kidnappés et envoyés dans l’espace. Se forme alors une petite communauté hétéroclite qui doit apprendre, non sans difficultés, à vivre ensemble, sous la protection d’une intelligence artificielle, AT, qui cherche le moyen de faire regagner au plus vite à chacun sa planète d’origine. Grâce au carnet de bord du prêtre terrien, le lecteur découvre le cheminement intérieur que cette expérience intergalactique fait vivre à chaque personnage. Ainsi le récit devient l’occasion d’une réflexion profonde sur ce qu’est la personne, la relation, le don de soi, la communion au-delà de la différence.


****

Extrait :
"Soudain j’ai relevé la tête et j’ai vu une énorme masse qui descendait lentement vers moi. J’ai tout de suite compris que j’étais la proie. La trajectoire était précise. La masse devenait plus nette. Je n’en distinguais qu’une partie. Au moment où je pensai m’enfuir, une lumière éblouissante a jailli. J’étais comme aspiré vers le haut. Je me suis agrippé avec plus de force à mes bagages comme à un ultime rempart. Rien n’y fit : mes pieds ont décollé du sol. C’était terrible. Je n’arrivais même pas à crier. J’étais maintenant à un mètre du sol, toujours avec ma valise et mon sac à la main ! L’attraction se fit de plus en plus grande. Je m’élevai de plus en plus vite comme tracté par ce rayon de lumière. Quand je dépassai la cime des pins, la vitesse augmenta. Je fermai les yeux, pris de vertige et de nausées."




A travers l'aventure peu ordinaire d'un prêtre enlevé par des extra-terrestres, une réflexion profonde sur la personne, le vivre-ensemble.

Dans Le Courrier Français, 25 mai 2012 :

Emmanuel Pic, prêtre en Périgord, a publié un roman d'aventure intergalactique, La station solitaire. Les plus jeunes y trouveront un sujet de divertissement, les adultes, matière à réflexion sur notre capacité à entrer en relation malgré (ou plutôt grâce à) notre diversité! Interview.

Dans Famille Chrétienne, du 5 au 11 mai 2012, Diane Gautret :

Un prêtre est enlevé par des extra-terrestres : survivra-t-il ? Tel est le point de départ de cette histoire futuriste débridée. Écrite par un prêtre, docteur en théologie, elle propose de réfléchir, par le truchement de la science-fiction à des thèmes chrétiens comme la charité, l’écoute de l’autre, l’apprentissage de la différence.

Dans Feu et Lumière, septembre :

Aventures Littéraires - Rencontre avec Emmanuel Pic, auteur de l’ouvrage La Station solitaire, récit de science-fiction qui ouvre une réflexion sur la communication, l’accueil de la différence et l’amitié. Le héros est un prêtre d’aujourd’hui, capturé par des extra-terrestres et qui se retrouve à des milliers d’années-lumière de la Terre, entouré d’espèces très diverses, plus ou moins amicales. Extraits :
- Bien que situé dans le futur, dans quelle mesure ce livre est-il en lien avec notre société actuelle et le présent ?
Aujourd’hui les questions liées à l’inter-culturalité, à l’identité personnelle et collective, ou encore la place prépondérante de la technique vis-à-vis du facteur humain sont essentielles. Ces thèmes sont abordés dans ce livre non pas à la manière d’un réquisitoire ou d’une dénonciation systématique mais davantage sous la forme d’un témoignage et d’une expérience. Les personnages de « La station solitaire » avancent ensemble, conscients de leur propre vulnérabilité avec cette certitude qui traverse le roman : « C’est lorsque je suis faible que je suis fort ». Tout cela intervient au milieu d’un déplacement permanent où s’affrontent des personnalités différentes. Ce thème n’est-il pas également d’actualité au moment où l’humanité redécouvre avec force l’importance des flux migratoires pour des raisons écologiques, économiques ou politiques ? En définitive nous ne sommes pas des sédentaires, mais des nomades, des gens de passage.

Dans Feu et Lumière, septembre :

Aventures Littéraires - Rencontre avec Emmanuel Pic, auteur de l’ouvrage La Station solitaire, récit de science-fiction qui ouvre une réflexion sur la communication, l’accueil de la différence et l’amitié. Le héros est un prêtre d’aujourd’hui, capturé par des extra-terrestres et qui se retrouve à des milliers d’années-lumière de la Terre, entouré d’espèces très diverses, plus ou moins amicales. Extraits :
- Bien que situé dans le futur, dans quelle mesure ce livre est-il en lien avec notre société actuelle et le présent ?
Aujourd’hui les questions liées à l’inter-culturalité, à l’identité personnelle et collective, ou encore la place prépondérante de la technique vis-à-vis du facteur humain sont essentielles. Ces thèmes sont abordés dans ce livre non pas à la manière d’un réquisitoire ou d’une dénonciation systématique mais davantage sous la forme d’un témoignage et d’une expérience. Les personnages de « La station solitaire » avancent ensemble, conscients de leur propre vulnérabilité avec cette certitude qui traverse le roman : « C’est lorsque je suis faible que je suis fort ». Tout cela intervient au milieu d’un déplacement permanent où s’affrontent des personnalités différentes. Ce thème n’est-il pas également d’actualité au moment où l’humanité redécouvre avec force l’importance des flux migratoires pour des raisons écologiques, économiques ou politiques ? En définitive nous ne sommes pas des sédentaires, mais des nomades, des gens de passage.

Dans Eglise en Val d'Oise, Emeric Dupont, octobre 2012 :

« COMBIEN DE TEMPS s’est-il écoulé depuis que j’ai été arraché à la Terre ? Je préfère ne plus y penser pour me concentrer sur l’espoir d’y retourner bientôt. Je rends grâce à Dieu. Jamais ne l’ai senti aussi proche. Ma vie de prière se nourrit de tous ces événements. »
En quelques pages, le Père Emmanuel Pic fait entrer le lecteur dans cette improbable histoire: des extra-terrestres ont enlevé un prêtre et l’emmènent au travers des galaxies. Ce roman s’apparente à la fable, rien n’y est laissé au hasard, loin de l’idée de divertir à bon compte. Car dans le vaisseau spatial, l’homme de Dieu n’est pas seul. Des espèces diverses et loufoques ont été collectionnées au fil des rapines des pirates d’outre-ciel. Et, de fil en aiguille, les conversations et débats vont aller bon train : sur quelles valeurs se retrouver lorsque nos références sont si diverses et en apparence inconciliables ? C’est finalement le désir de rentrer chacun chez soi, de mettre fin à l’exil, qui va souder cette petite communauté qui ne s’est pas choisie.
LE RAPPEL DE L’EXIGEANTE ET PASSIONNANTE DESTINEE DE L’HOMME
Donner, échanger, respecter, comprendre,compatir… sont autant de notions qui deviennent difficiles à mettre en œuvre devant l’étrange(r), devant ce à quoi nous ne pouvons nous identifier. C’est l’une des fines pointes de ce récit : l’insistance sur ce qui fait l’humanité, ce qui la constitue, et éventuellement la délimite. Sous l’autorité de l’ordinateur de bord, la communauté des exilés de l’espace devra apprendre la confiance en ce qu’elle ne peut vérifier par elle-même. Elle devra apprendre … la foi, au sens le plus profond du terme : se risquer, orienter sa vie vers l’inconnu, « sur une parole » que l’on juge digne d’être suivie… En discernant… Il faut parfois prendre un peu de hauteur pour rappeler à l’homme son exigeante et passionnante destinée. La terre a déjà trop vécu, elle n’aurait pas été un cadre assez neuf pour nous raconter cette histoire d’exil et de découverte. Ce message, il fallait nous le délivrer…depuis les étoiles...

Dans La vie est belle, décembre 2012, Canada, François-Philippe-Van fmj :

Eh oui! vous avez bien lu! Ce roman de science-fiction palpitant, écrit par un prêtre, raconte les aventures d’un curé enlevé par des extraterrestres… Celui-ci se retrouve sur une base dans l’espace avec d’autres espèces venant de différentes planètes. Ils forment une communauté hétéroclite et doivent apprendre à vivre ensemble, en attendant de retourner chacun sur sa planète d’origine.
Ce livre est une véritable parabole moderne, prétexte pour réfléchir sur des sujets aussi importants que l’altérité, la communion, la personne, la relation, le don de soi et la beauté du cœur du prêtre.
Écrit sous forme de journal de bord, ce livre original, à la fois divertissant et philosophique, nous entraîne dans des paysages galactiques et nous donne envie d’aimer au-delà des différences nos frères et sœurs humains qui nous semblent parfois des extraterrestres!

Le 10-12-2012
Monique a écrit :

Ce livre , à la fois distrayant et profond , est parfaitement réussi. Les personnages sont attachants et la science-fiction est vraiment maîtrisée et crédible. Il mérite plusieurs lectures pour en saisir toutes les finesses qui vont de l analyse à la spiritualité. C'est un livre tendre, drôle , lucide et plein d'espoir. A lire absolument!


Le 30-06-2012
Nathalie D. a écrit :

Quoi de mieux qu\'une histoire extra-terrestre pour nous expliquer les engagements de cette espèce d\'extra-terrestre que nous semble parfois être le prêtre ? Ce roman de science-fiction avec ses décors extra-ordinaires, ses technologies incroyables et son bon suspense, nous fait partager les valeurs qui animent ce terrien un peu particulier. Au début, je me suis dit : voici un bon livre pour expliquer cette vocation à notre jeunesse. Mais non, c\'est un bon livre pour nous tous, étrangers à cette mission, qui nous permet d\'approcher les facettes de ce choix de vie. Mais ça ne s\'arrête pas là ! ces extra-terrestres, si différents, qui sont contraints de vivre ensemble, sans échappatoire possible, sont un bel exemple de l\'acceptation de l\'autre dans sa culture, ses différences et ses richesses. Pour ce qui est de l\'écriture, elle est simple, fluide : la formule \"journal intime\" rend la lecture facile et très agréable. Merci pour ce joli petit roman.


Le 09-06-2012
Sophie a écrit :

Cocktail de situations cocasses, l\'imagination est fertile dans ce roman de fiction captivant, drôle et émouvant. Les réflexions spirituelles du curé terrien nourrissent l\'ouvrage en matière et en profondeur. De très beaux thèmes sont abordés sur la philosophie de la vie, le regard vers l\'autre et ses différences, la relation avec soi-même en quête de bien-être et de vérité. J\'ai aimé cet univers pittoresque qui ne cesse de surprendre. Il y a du rythme, le style est fluide, les personnages sont attachants et l\'écrivain utilise l\'histoire pour transmettre ses émotions. C\'est une belle porte ouverte pour prolonger la réflexion entre amis ou en famille. Je le relirai avec grand plaisir.


Le 07-05-2012
Aël a écrit :

Un roman captivant du début à la fin, tant sur le plan de l'action et des interactions entre les personnages, que sur le plan de la réflexion sur les valeurs humaines et universelles. Ici, le Terrien n'est qu'un être vivant parmi tant d'autres, vivants ou robotiques, dans l'univers et ses rencontres sont autant d'occasions de se découvrir et de comprendre les relations, les besoins et les buts de chacun,... La Foi du "curé dans l'espace" est abordée comme un trait de la personnalité, une aide précieuse qui aide à comprendre, à survivre, à offrir... Un roman très enrichissant. Le contexte particulier de l'histoire nous offre des description merveilleuses qui donnent parfois l'impression d'être au cinéma et non en train de lire. Je le recommande vivement!


Le 30-04-2012
cyrano a écrit :

ayant eu le grand plaisir de découvrir ce roman en avant-première je ne saurai trop le recommander de 12 à 92 ans au delà de cet age suivre l\\\\\\\'avis médical!! bravo à l\\\\\\\'auteur


Le 26-04-2012
Marie Thérèse a écrit :

Voici un livre vraiment intéressant, un voyage passionnant. Sans nous en rendre compte, nous nous retrouvons mêlés aux rebondissements parmi les personnages pour lesquels nous éprouvons rapidement de l'amitié et même une affection qui rend difficile la séparation à la fin du livre. Une grande qualité de réflexion tout au long de cette lecture,interpellation d'autant plus attachante qu'elle ne pèse pas.


Vidéo
Entretien avec l'auteur :



Sur l'auteur


Emmanuel  Pic

Emmanuel PIC, docteur en théologie et prêtre du Périgord, enseigne à l’Institut Catholique de Toulouse (ICT). Il est membre de l’École Lacanienne de Psychanalyse (ELP). La station solitaire est son premier roman.


Du même auteur aux Éditions des Béatitudes

La station solitaire