Pour un été spirituel
...et savoureux !




Sélection
Renouveau



Jubilé d'or
du Renouveau
Catholique
1967-2017  

Sélection
Miséricorde



 



Vous êtes sur Facebook
et vous aimez les EdB ? 

Dites-le nous en cliquant sur:



 


Chrétiens en danger

Chrétiens en danger

Vingt raisons d'espérer

 Nouveauté 


Date de parution : 15-09-2013
135x210 mm
196 pages
978-2-84024-512-4

Livre papier : 14 €
Livre numérique : 9.99 €


  • > Présentation
  • > Résumé
  • > Presse
Dans de nombreux pays, les chrétiens sont soumis à des discriminations qui peuvent aller jusqu’à la persécution. On estime que 200 millions de chrétiens à travers le monde, c’est-à-dire un chrétien sur dix, n’est pas entièrement libre de pratiquer sa foi. Concrètement, cela signifie que le simple fait d’être un disciple du Christ entraîne un prix à payer d’une manière ou d’une autre.
Mais il existe aussi des raisons d’espérer, y compris dans les pays où aujourd’hui, l’avenir des chrétiens paraît compromis. Sans irénisme ni optimisme béat, l’auteur donne des clés pour envisager avec confiance le sort à plus ou moins long terme de l’Église dans une vingtaine de pays, représentatifs des différents défis auxquels sont confrontés les chrétiens dans le monde.
Après une introduction plus personnelle où le lecteur est invité à suivre l’auteur sur le terrain dans chacun de ces vingt pays, la situation de l’Église locale y est analysée de manière factuelle en tenant compte de l’environnement dans lequel elle évolue. La conclusion de chaque chapitre consiste en une ouverture pleine d’espérance sur l’avenir, une espérance argumentée.
Nous terminons l’ouvrage à la fois en ayant pris conscience de la souffrance des chrétiens confrontés au poids de la Croix et en même temps réconfortés par la découverte de ces vingt raisons d’espérer.

À travers un récit poignant rempli de témoignages et d'anecdotes, le directeur de l'AED vous amène à la rencontre des chrétiens discriminés dans une vingtaine de pays, tout en insistant sur les raisons d'espérer.

Dans Zénit, 19 septembre 2013, Anita Bourdin:

Extraits (...)
Vous évoquez vingt raisons. Pourquoi ce chiffre?
J'ai voulu décrire un panorama général mais sans rentrer dans une étude exhaustive. J'évoque les différentes sources de la discrimination et le lecteur est invité à me suivre sur l'ensemble des continents mais j'ai souhaité que l'ensemble reste accessible à tous et non pas réservé aux spécialistes ou aux personnes déjà passionnées par le sujet. En ce sens, le livre est assez court et se lit assez facilement, d'autant qu'il apparaît plus comme un récit rempli de témoignages et d'anecdotes que comme l'aboutissement d'une recherche universitaire. Pour illustrer le sujet, j'ai donc fait une sélection de vingt pays et c'est cela qui a déterminé les fameuses vingt raisons d'espérer. Cela étant, je termine l'introduction en disant qu'en réalité, il y a autant de raisons d'espérer qu'il y a de témoins et que leur liste est innombrable!
Outre cet angle assez original d'avoir évoqué l'espérance en même temps que le danger, c'est finalement un ouvrage assez personnel?
En effet! Chaque chapitre commence par une anecdote que j'ai vécue sur le terrain, ce qui donne lieu à des titres assez exotiques comme "Le serpent et le saucisson" ou "A l'abri d'une mosquée". Les raisons d'espérer étant par définition une approche prospective de l'avenir, elles sont également l'expression de considérations personnelles. Néanmoins, j'ai essayé le plus possible de refléter les témoignages collectés sur place et c'est donc ce que les chrétiens expérimentent in situ. Cela étant, je revendique le côté personnel car je trouve que cela donne un entrain au récit qui fait que tout au long du livre, on ne risque pas de s'ennuyer, du moins je l'espère. Au final, on en ressort réconforté en se disant qu'en effet, les raisons d'espérer ne manquent pas.

Dans Renaissance du Loir et Cher, 20 septembre 2013, François Dabezies:

Marc Fromager dresse un tableau mondial brillant de vérité dont la source est crédible car il incarne lui-même cette source. Il s'est déplacé dans tous les pays évoqués. (...) Les journalistes ont parlé du massacre du Darfour qui a causé la mort de deux cents mille victimes. C'est effectivement épouvantable. Mais qui a parlé des deux millions de morts, en majorité catholiques, au sud Soudan? Les catholiques forment la religion la plus persécutée au monde. Ils ne répondent pas à la violence, non parce qu'ils n'en éprouvent pas le désir ardent et la tendance naturelle de se laisser aller à la tentation de la revanche, mais par fidélité au Christ sur la croix, qui pardonne à ses bourreaux. Choisissant une vingtaine de pays dans tous les coins du monde, l'analyse dresse un tableau lucide des enjeux et donne aussi des raisons de croire et d'espérer. Tout à la fin du texte, l'auteur évoque le cas de la France. Bien que nous ne pouvions pas affirmer que l'Église y soit persécuté, elle se trouve tout de même attaquée quotidiennement par des opposants qui visent ouvertement à changer de société et donc à faire disparaître l'Église catholique. (...) Certains risquent leur vie pour aller à la messe, quand nous nous tâtons pour savoir si nous n'avons pas autre chose à faire. Nous ne trouverons rien de mieux en tout cas. Ces chrétiens en danger nous montrent la route. Ils se placent au pied de la croix.

Dans Télérama, 01/10/2013, N°3324, Lorraine Rossignol :

Invité le 15 septembre de l'émission de RFI Religions du monde, Marc Fromager, directeur de l'association Aide à l'Eglise en détresse, a brillamment exposé sa lecture des événements du monde arabe, et de ses répercussions sur les Coptes notamment. Il a tenu toutefois à le souligner : au Pakistan ou au Nigeria, les exemples ne manquent pas de coopérations entre musulmans et chrétiens.

Dans Famille Chrétienne, du 26 octobre au 1er novembre 2013 :

Depuis quelques années, le grand massacre a commencé. Cette persécution est une musique de fond lancinante dans des dizaines de pays. Suivre cette vague sans précédent et aider les églises martyres, tel est le pain quotidien de Marc Fromager, directeur d’Aide à l’Église en détresse en France. C’est bien simple, il est allé partout. Dans Chrétiens en danger, il nous entraîne avec lui au Soudan, au Nigeria, en Irak, en Chine, aux Philippines, au Vietnam, en Arabie Saoudite… au total, vingt pays souffrants qui sont, comme l’indique le sous-titre, autant de raisons d’espérer. Espérer en effet, car ces Églises prouvent, obscurément, simplement, résolument que le sang des martyrs est semence de chrétiens.

Dans La Nef, octobre 2013, Christophe Geffroy :

"On estime, écrit l'auteur, que 200 millions de chrétiens, c'est-a-dire 10% des disciples du Christ, ne sont pas entièrement libres de vivre leur foi." Sans prétendre à l'exhaustivité, ce livre leur rend un hommage nécessaire et souvent émouvant.[...]L'originalité profonde de ce livre est que Marc Fromager conclut chacun des chapitres par des raisons d'espérer, sans irénisme béat, faisant de cet essai un ouvrage vraiment chrétien porté par l'espérance. A lire.

Dans Eglise en Val-d'Oise, décembre 2013, Claudia Garderet:

Marc Fromager visite les pays où les chrétiens appellent à l'aide. Les vingt raisons d'espérer, il les trouve dans les vingt pays qu'il connaît. Il nous invite à parcourir le monde.[...] L'auteur termine par la France et nous invite à méditer sur le fait qu'elle a l'un des taux de pratique les plus faibles du monde, mais que les signes d'un réveil de la foi sont très nombreux: groupes de prière, conversions, baptêmes d'adultes, construction de nouvelles églises. Et il cite notre diocèse et la communauté très vivante des Chaldéens de Sarcelles et Arnouville, ce qui réjouira le coeur des catholiques du Val d'Oise.

Dans Renaissance de Fleury, mars 2014:

Le P. Werenfried disait "nos frères persécutés sont l'élite de l'Eglise" et le directeur actuel d'Aide à l'Eglise en Détresse nous fait part de son parcours à travers les cinq continents pour nous les faire connaître. Une belle leçon pour tous.

Dans La Voix du Jura, n°3670, 26 mars 2015, Le livre de Pierre Compagnon:

Dans ce petit livre, facile et plaisant à lire, Marc Fromager, l'actuel directeur de l'Aide à l'Eglise en Détresse, se livre à l'examen de vingt pays dans lesquels la vie des chrétiens n'est pas de tout repos. Le catalogue des maux qu'ils subissent, du meurtre à la vexation, est large. (...)S'il ne se livre pas à une analyse des raisons qui expliquent la recrudescence des violences anti-chrétiennes, l'auteur n'hésites pas à mêler ses expériences personnelles à des considérations plus vastes touchant aussi bien la géopolitique que l'évolution des phénomènes religieux sur la planète. Pour chaque cas rencontré, qui va de l'Irak à la Chine en passant par le Kosovo, Marc Fromager explique les raisons qu'il y a d'espérer.Car malgré les avanies et les persécutions, les chrétiens tiennent debout. (...)Une belle et poignante leçon pour les chrétiens pépères que nous sommes.



Sur l'auteur


Fromager
Marc Fromager

Marc Fromager est le directeur de l’AED (Aide à l’Église en Détresse) en France. Né en 1968 à Nouméa, père de six enfants, il a vécu vingt ans à l’étranger et travaille depuis vingt-deux ans pour l’Église. Rédacteur en chef de la revue L’Église dans le Monde, il est l’auteur de nombreux articles sur les chrétiens persécutés, chroniqueur sur plusieurs radios chrétiennes et conférencier.


Du même auteur aux Éditions des Béatitudes

Chrétiens en danger