Un cardinal rouge sang Don Ernest Simoni

Un cardinal rouge sang Don Ernest Simoni

Rescapé des travaux forcés en Albanie

 Nouveauté 


Date de parution : 31-10-2017
135x210 mm
160 pages
979-10-306-0164-0

Livre papier : 16 €
Livre numérique : 11,99 €


  • > Présentation
  • > Résumé
  • > Presse
- Un martyr albanais devenu cardinal -

L’histoire de Don Ernest Simoni – dramatique et cependant marquée par un zèle apostolique infatigable – est celle d’un prêtre albanais rescapé de la persécution du régime communiste.
C’est avec des mots voilés d’émotion qu’il évoque son parcours: de maître d’école à tireur d’élite, il est arrêté en tant que «simple prêtre» pendant la nuit de Noël 1963. Jeté dans une cellule d’isolement il endure près de vingt-huit ans de tortures, de prison, de travaux forcés dans les mines et les égouts d’Albanie. Mais rien de tout cela n’a pu faire plier cet extraordinaire témoin de la foi, qui a pardonné à ses tortionnaires et qui invoque constamment pour eux la miséricorde du Père.
En le suivant tout au long de son chemin de croix jusqu’au retour à la liberté, ce prêtre apparaît comme un modèle de courage et de foi, d’humilité et d’humour, de simplicité et de discrétion, de charité active et d’attention aux autres.

Le pape François, ému aux larmes devant le témoignage de cet ancien condamné à mort, le crée cardinal en 2016. Il devient ainsi le premier cardinal de l’histoire d’Albanie et le seul prêtre parmi les dix-sept cardinaux désignés par le Pape.
Le récit de Don Ernest Simoni – incarnation vivante de l’Histoire des martyrs chrétiens – n’est pas sans rappeler que le sang innocent coule encore aujourd’hui là où des chrétiens sont pris en otage, emprisonnés, assassinés. Un témoignage édifiant qui invite à la prière, au pardon et à la réconciliation.

Traduit de l'italien par Quentin Petit.
Presque vingt-huit ans de tortures, de prison, de travaux forcés dans les mines et les égouts de Shkodra (Albanie) n’ont pas fait plier cet extraordinaire témoin de la foi et de la miséricorde ! Don Ernest Simoni a été crée cardinal en 2016. Il devient ainsi le premier cardinal de l’histoire d’Albanie et le seul prêtre parmi les dix-sept cardinaux désignés par le Pape.

Dans La Croix, sélection "Témoignage/ histoire", 14 décembre 2017, S. Lieven:

Ceux qui ont suivi le voyage du pape François en Albanie, à la fin de l’année 2014, se souviennent de son accolade poignante avec un vieux prêtre rescapé des geôles du dictateur communiste Enver Hoxha. Depuis, Don Ernest Simoni est devenu cardinal. Un « cardinal rouge sang », incarnation du martyre de millions de chrétiens sous les dictatures communistes au XXe siècle : torture, isolement, travaux forcés dans les mines pendant près d’un quart de siècle… À 89 ans, Don Ernest n’a pourtant rien perdu de sa fièvre missionnaire et continue, en Albanie, en Italie, aux États-Unis, de rayonner d’une foi joyeuse forgée dans les caves de l’enfer totalitaire.

Dans Famille Chrétienne, du 10 au 16 mars 2018, Diane Gautret:

Don Ernest Simoni aura bientôt 90 ans. Ce prêtre catholique albanais est un des derniers témoins de la persécution communiste dont on ne doit pas enterrer trop vite la mémoire. Le journaliste italien Mimmo Muolo retrace ici le calvaire de ce géant de la foi qui émut le pape aux larmes, lors de son voyage à Tirana en 2014. Le vieillard au regard bleu endura dix-huit ans de travaux forcés, dont douze dans les terribles mines de Spaç (sous la dictature de l’inflexible Enver Hoxha) avant de passer encore dix ans dans les égouts de Scutari, au contact des excréments, pour nettoyer les conduits de la ville. Une page saisissante de l’Histoire méconnue des martyrs chrétiens albanais.



Sur l'auteur


Mimmo Muolo

Mimmo Muolo, vaticaniste et rédacteur en chef adjoint de la rédactionromaine du quotidien l’Avvenire, a suivi pour son journal les pontificats de Jean-Paul II et Benoît XVI et aujourd’hui celui de François.


Du même auteur aux Éditions des Béatitudes

Un cardinal rouge sang Don Ernest Simoni