« Fumer peut sauver. Étonnement. » Famille Chrétienne

Fumer peut sauver. Étonnement. C’est ce que nous découvrons en rencontrant Wilhelm Buntz, fumeur invétéré, qui vit dans un village près de Fribourg-en-Brisgau, au sud-ouest de l’Allemagne, où nous avons rendez-vous. Barbe de prophète, sourire aux lèvres et regard débonnaire, l’homme de 68 ans semble tout droit sorti d’un conte de Grimm. « J’aime beaucoup la guitare et la musique country », raconte l’heureux époux et père de deux fils, alors que des notes de violon s’échappent de la fenêtre ouverte du conservatoire. Proche d’une paroisse brésilienne du renouveau charismatique évangélique, il se dit « chrétien », « ni catholique ni protestant », pour signifier simplement son appartenance au Christ.

 

Pourtant, alors que le vieil homme attend sagement le feu vert pour traverser au passage piéton, un détail attire notre attention et interroge son apparence de sympathique retraité. Sa chemise hawaïenne laisse entrevoir des bras couverts de tatouages, comme les signes d’un lointain passé laissés sur son corps. Celui d’un meurtrier – écorché vif – qui n’avait d’autre langage que celui de ses poings. « Ma mère a très mal vécu le fait d’être enceinte de moi », évoque sans sourciller cet ancien détenu lorsqu’il raconte le drame des premières années de son existence. « Dès avant ma naissance, elle a simplement décidé qu’elle ne voulait pas de moi. Ma grande sœur de 4 ans s’est donc occupée de moi, comme si j’étais une poupée. Je n’avais rien à manger, j’avais de l’eczéma partout et je criais beaucoup, et ces cris étaient si insupportables pour ma mère, qu’un jour elle m’a pris et m’a abandonné dans un fossé. » Premiers rouages d’un engrenage de violences que Wilhelm résume simplement : « Les psychologues disent que les trois premières années d’un enfant sont les plus importantes de sa vie, or pour moi, elles ont été catastrophiques. J’étais à l’hôpital pendant sept mois, entre la vie et la mort. »

 

Témoignage à lire en intégralité dans le dernier numéro de Famille Chrétienne 

Famille chrétienne, n°2329, semaine du 3 au 9 septembre 2022.

À propos de l'auteur

Agenda Tout l'agenda

21 OCT
40 ans de l’association Mère de Miséricorde

L’Association « Mère de Miséricorde » fêtera ses 40 ans au sanctuaire de Montligeon les  21, 22 et 23 octobre 2022 À cette occasion venez rencontrer : Laetitia de Calbiac et Gisèle Steffen qui présenteront le samedi 22 octobre leurs ouvrages respectifs :… Lire la suite

9 DÉC
7ème salon du livre et des médias chrétiens 2022

Pour cette nouvelle édition du Salon du livre et des médias Chrétiens de Dijon retrouvez : Gisèle Steffen ; Hymne à la vie Dom Olivier Quenardel ; Rien que du bonheur. Plus d’informations à venir.

On en parle… Tout voir

« Son cœur de pierre devint un cœur de chair » –Radio Notre Dame ; Le téléphone du dimanche
Denis Thomas s’entretient avec Anne-Françoise de Taillandier, journaliste à Famille Chrétienne et Ute Costermans, traductrice du … Lire la suite
« Dieu n’a pas fini de nous créer ! » –Parole et prière
Depuis plus de vingt ans, à Fondacio, je vis la pratique du partage authentique (dans chaque session, groupe de partage … Lire la suite
Avec et pour ses frères – Prier
Accueillir à deux ou trois les intentions de prière d’un autre fidèle est une démarche … Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.