La Renaissance du Loir et Cher, 27 fevrier 2015, François Dabezies:

L’auteur illustre ses propos de scènes évangéliques en en tirant des leçons psychologiques bien senties. Il ne s’agit pas de se forcer à faire le bien. La joie procure une attitude vertueuse menant à la sainteté dans un double mouvement: s’engager à agir pour ce qu’on aime en aimant ce pourquoi on s’engage.

À propos de l'auteur

Agenda Tout l'agenda

11 JUIL
Festival Miséricorde dans l’unité des chrétiens

“Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai et lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.” (2 Ch 7, 14) Ce… Lire la suite

On en parle… Tout voir

« À la rencontre du Saint Esprit avec Thomas Belleil » – Radio Notre Dame
A la rencontre du Saint Esprit avec Thomas Belleil, jeune chrétien engagé, après « Prêts du feu … Lire la suite
« un véritable trésor ! » – La Nef
Francis Ponge trouve une occasion de poésie dans la description d’un cageot, sainte Thérèse assure que … Lire la suite
« Un bel outil de découverte du trésor des Écritures » – Revue Bonne Nouvelle
Une première édition de cet ouvrage a été publiée par Marcel Le Dorze en 1997. Depuis lors, … Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.