Paroles protestantes, avril 2013, Danièle Savin :

Ce petit roman est en fait un conte parabolique pour apprivoiser la vie et la mort. Très largement imprégné de christianisme, on y retrouve le Roi des rois, le Fils de Lumière, un Envoyé, un guide, des dons… Pourquoi Lazarus se réjouit du départ prochain de son ami Barnabé dans le monde Alpha-Oméga ? Car il sait que la lumière y règne. Il va donc le rassurer, le révéler.

À propos de l'auteur

On en parle… Tout voir

Le psaume du Bon Berger nous aide à nous abandonner Famille Chrétienne
Cette méditation sur le psaume du Bon Berger peut accompagner toute la quarantaine qui conduit vers Pâques. Car … Lire la suite
L’adoration est le lieu d’exercice de la charité Renaissance de Fleury
L’évêque de Toulon-Fréjus invite à penser l’adoration eucharistique selon quatre directions : le silence d&… Lire la suite
Hildegarde de Bingen sera fêtée le 17 septembre – Zénit
Hildegarde de Bingen, récemment proclamée Docteurs de l’Eglise est désormais inscrite au Calendrier romain géné… Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.