« Tout dans ta vie peut être un mur ou un tremplin » Entretien

Entretien avec Mathilde François

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques lignes?
Mariée et mère de famille, j’ai aussi la chance de travailler en tant que thérapeute dans l’accompagnement de mères en souffrance psychique.

Qu’est-ce qui vous a poussé à publier votre ouvrage?
Je n’avais jamais imaginé écrire ce livre et encore moins le publier… Le projet de départ était d’écrire un livre avec le docteur Xavier Emmanuelli, sur les liens qui façonnent un enfant, à partir de sa grande expérience auprès des enfants des rues et de mon regard de thérapeute.
Il m’a demandé pour cela de partir de mon histoire, dont il ignorait tout. Je lui ai alors raconté brièvement ce que j’avais vécu. Ces premières pages l’ont surpris et ému, il y avait vu aussi «un matériau formidable» dont il a voulu me faire accoucher! Je lui ai finalement fait confiance, d’où la publication de ce livre qui n’aurait jamais existé sans lui.

Quelle saint ou sainte admirez-vous le plus?
Il y en a beaucoup mais j’ai une admiration toute particulière pour sainte Joséphine Bakhita. Quand on lui demandait ce qu’elle pensait de ses bourreaux, elle répondait: «Si je rencontrais ces négriers qui m’ont enlevée et ceux-là qui m’ont torturée, je m’agenouillerais pour leur baiser les mains, car si cela ne fût pas arrivé, je ne serais pas devenue chrétienne et religieuse.» Son histoire bouleversante est pour moi un magnifique exemple de pardon ainsi qu’une preuve irréfutable que si Dieu permet le mal, il en tire toujours du bien!

En quoi vous sentez-vous comme une «rescapée»?
Je me sens plutôt comme une «miraculée». Et les souffrances de mes patientes me le rappellent chaque jour. L’enfance de chacune d’entre elles a été dévastée par la maltraitance. Une maltraitance qu’elles n’ont pas encore réussi à regarder en face et qui les maintient donc toujours dans ses filets. Les amenant ainsi à faire ce qu’on leur a fait…
En chacune d’elles je vois donc ce que j’aurais pu devenir si je n’avais pas eu la chance inouïe de me découvrir aimée de Dieu. Je crois que l’Amour de Dieu pour moi et la confiance que j’ai placée en Lui ont été ma protection et que sans ce bouclier de la foi, je n’aurais pas pu résister à mon enfance.

Vous utilisez les termes de «liberté conquise» dans votre présentation, en quoi est-ce à conquérir?
Le professeur Boris Cyrulnik a cette phrase lumineuse: «La question est: ‘qu’allez-vous faire de vos blessures?’». Pour moi, c’est la seule question qui vaille! Je crois effectivement que le problème n’est pas tant ce que j’ai reçu ou non, vécu ou pas, quelle enfance, quels parents, quel passé j’ai eus, mais bien ce que je choisis d’en faire, aujourd’hui.
Un ami prêtre m’a dit un jour cette phrase décisive: «Tout, absolument tout, dans ta vie peut être un mur ou un tremplin». À moi, par conséquent, d’utiliser mon intelligence, ma raison et surtout ma volonté, pour orienter ma liberté et choisir ce qui fait grandir la vie en moi! Oui, je crois que la liberté se conquiert et que tout ce qui compose ma vie est un chemin qui peut me mener à Dieu ou m’en éloigner.

Quelles sont les réactions que vous avez reçues à la lecture de votre ouvrage?
Les faits de mon enfance ne laissent pas indifférents mais je remarque que ceux qui lisent le livre sont avant tout touchés par les moyens qui ont permis au Seigneur de me rejoindre puis de me guérir. À savoir l’Adoration du Saint-Sacrement, l’Eucharistie, la Parole de Dieu. Ainsi que l’amour de mon mari, de mes enfants et de tous ceux par qui j’ai la chance d’être aimée. Cela m’émeut profondément de découvrir que le Seigneur tire du bien de cette histoire douloureuse non seulement pour moi, mais aussi pour d’autres…
Je crois que ce livre peut servir de lanterne sur le chemin de personnes touchées de près ou de loin par la maltraitance, la manipulation, les toc, les troubles alimentaires ou des difficultés conjugales. Plus généralement, il peut intéresser tous ceux qui ont soif d’une plus grande liberté intérieure!

Propos recueillis par L.Lorusso
Edb Infos, mai 2019

Agenda Tout l'agenda

24 SEP
Bruxelles, expo « Le mystère de l’icône cachée » à l’UOPC sept 2019

Exposition sur la BD « Le Mystère de l’icône cachée ». Du 24 septembre au 5 octobre, la Librairie UOPC, en collaboration le CriaBD et les éditions des Béatitudes, Le vernissage aura lieu le 24 septembre à 18h. La bande… Lire la suite

27 SEP
Congrès Mission 2019 – Paris

Retrouvez plusieurs de nos auteurs pour au Congrès Mission, un temps de réflexion sur le sujet. Jean-Baptiste Maillard participera à une table ronde sur l’évangélisation sur internet. Plus d’infos sur les ateliers et conférences : ici.

On en parle… Tout voir

Les Editions recrutent un responsable de communication
La mission est d’organiser et effectuer la communication interne et externe sur les ouvrages et CD/DVD édité… Lire la suite
Le Saint-Esprit n’est pas que pour les ceintures noires de caté! Fr Baudouin
Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs? Je suis prêtre et curé de paroisse, membre de la communauté Saint-Jean, j’… Lire la suite
Un idéal évangélique au service des pauvres, Dominique Greiner – La CROIX
Un des intérêts de la présente biographie est de rendre compte des fondements spirituels des œuvres de … Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.