Le Figaro Littéraire, 20 décembre 2012, Astrid de Larminat :

Cette femme du XIIème siècle, prodigieuse de talents et de caractère, qui sermonnait le pape, les prélats et les princes de son temps, a été proclamée docteur de l’Eglise par Benoît XVI en octobre dernier, un titre prestigieux détenu seulement par trois autres saintes. Largement connue pour sa connaissance des plantes médicinales, elle a aussi composé de la musique et écrit des livres magistraux. Cette abbesse bénédictine fut gratifiée de visions incroyables qui lui ont inspiré une conception holistique de la personne humaine : « Le corps est l’atelier de l’âme où l’esprit vient faire ses gammes. »

À propos de l'auteur

On en parle… Tout voir

Ralentir, Il est vivant
Prètre depuis 1968, le père Notker Wolf a été primat de tout l’Ordre bénédictin de 2000 … Lire la suite
Du virtuel au réel, Il est vivant
Dans son dernier livre, le père Tanguy Marie Pouliquen livre des informations scientifiques, propose des tests pour connaître … Lire la suite
Les clés de compréhension du message du pape sur l’écologie – La Croix, 8 oct. 2020
Comment saisir l’appel du pape, lancé par l’encyclique Laudato si‘, à préserver notre planè… Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.