Saint Maximilien Kolbe

Saint Maximilien-Marie Kolbe franciscain conventuel, est né en Pologne en 1894 et mort à Auschwitz en 1941. Entré chez les franciscains en 1907, il est ordonné prêtre en 1918. En 1927, il fondera à Niepokalanow le monastère de la Cité de l’Immaculée, pour promouvoir la consécration à Marie à travers la prière, les publications et la radio. Pour avoir abrité des réfugiés catholiques et juifs, il est arrêté par la Gestapo en 1941 et déporté à Auschwitz où il mourra dans un bunker de la faim dans lequel il s’est substitué volontairement à un père de famille.

On en parle… Tout voir

L’unité est le rêve de Dieu
L’unité est toujours jeune, explique l’auteur qui n’est pas trentenaire. C’est vrai que l’œcumé… Lire la suite
Des pistes pratiques pour s’impliquer dans l’unité, Livres hebdo
Manuel pratique pour faire sien le verset de Jean :  « Père qu’ils soient un ». Aprè… Lire la suite
Mystique et missionnaire des gens des rues – Livres hebdo
Une introduction à la vie et à la pensée de Madeleine Delbrêl, une mystique qui a vécu à … Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.