Le psaume du Bon Berger nous aide à nous abandonner Famille Chrétienne

Cette méditation sur le psaume du Bon Berger peut accompagner toute la quarantaine qui conduit vers Pâques. Car ce psaume 22 (dans la Septante et la Vulgate) attribué au roi David est comme la parabole du chemin de l’âme qui apprend pas à pas la confiance.
La paix en Dieu n’apparaît donc pas comme une absence d’épreuves mais comme un dépassement.
L’auteur parle avec une grande clarté de cette « tranquillité dans l’intranquillité » qui fait le sel de ce repos paradoxal en Dieu.
Un verset ne dit-il pas : « Tu prépares une table pour moi, face à mes oppresseurs »?

A l’école de la Bible et des Pères de l’Eglise, ce petit essai nous aide donc à traverser nos « vallées ténébreuses » et à nous abandonner à l’action mystérieuse du Très-Haut.

Samuel Pruvot, Famille Chrétienne N°2250

À propos de l'auteur

On en parle… Tout voir

Laurent Gay : La résurrection d’un ancien toxicomane, La Vie
Le gamin délinquant a plongé dans l’enfer de la drogue et de la violence avant d’… Lire la suite
Peut-on prier pour que le comportement de son conjoint change ?ALETEIA
Prière secrète de tant de conjoints que de vouloir que l’autre change. Et si l’on modifiait … Lire la suite
Un livret pour apprendre la patience en couple, Famille Chrétienne
Le fondateur de Tobie et Sara, parcours pour couples en difficulté, s’adresse d’abord aux époux qui souhaitent … Lire la suite

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.