Un roman novateur au ton léger sur un sujet grave – Aleteia.org

Loin de tout discours idéologique, une assistante sociale s’est inspirée directement de son expérience professionnelle pour soulever la question de la liberté intérieure.

Aujourd’hui l’avortement passe pour un droit acquis aux yeux de la société. Dans son premier roman, Clotilde Merza, assistante sociale, soulève la question de la liberté du choix face à une grossesse non prévue.
Entre l’image du «tueur à gages» employée par le Pape François rappelant qu’on ne règle pas un problème en supprimant une vie humaine, le débat télévisé récent sur l’avortement et la réaction immédiate de Marlène Schiappa «J’ai rappelé à Cyril Hanouna que l’entrave à l’IVG est un délit», ou le Planning familial militant pour le rallongement à 20 semaines du délai légal de l’avortement pour s’aligner sur nos voisins européens, la défense de la vie reste un sujet brûlant d’actualité.

Loin de tout discours idéologique, une assistante sociale s’est inspirée directement de son expérience professionnelle  pour soulever la question de la liberté intérieure. Dans son premier roman, Un pas en avant deux pas en arrière, Clotilde Merza montre «ce qui se passe sur le terrain» et explique «que l’on nous endort gentiment en n’osant plus s’interroger sur les raisons qui conduisent à l’avortement. La femme s’imagine qu’un de ses droits durement acquis est en danger, sans même se demander ce qu’il représente ou engendre pour elle dans sa vie.»

Un roman novateur

Alors elle met en scène deux femmes, l’une adolescente et l’autre se croyant ménopausée, toutes deux confrontées à une grossesse imprévue. Le ton, rappelant à certains égards celui de Bridget Jones, est volontairement léger pour rendre plus accessible un sujet grave, sans pour autant nier la réalité de l’acte.

Clotilde Merza souhaite sensibiliser l’opinion aux pressions matérielles et normes sociales qui pèsent sur les épaules de celle qui n’a pas désiré être enceinte. «Comment faire un choix à quinze ans lorsque tout le monde nous dit qu’on est trop jeune et qu’on n’y arrivera pas? Et pourtant on ne cessait de me répéter que j’étais libre de choisir, que c’était mon corps et que je faisais ce que je voulais. Mais étais-je libre de penser autrement, différemment d’eux?» s’interroge Claire, la jeune protagoniste. (…)

Extrait de l’article « Mon corps, mon choix », d’Iris Bridier – 11 novembre 2018.

Lire la suite >> sur Aleteia.org

Agenda Tout l'agenda

25 AVR
Cholet – Témoignage de Sophie Galodé avril 2019

Témoignage de Sophie Galodé sur la vie après la vie, à l’occasion de la sortie de son livre: Louis, embarquement pour l’éternité. Nombre de places limitées: réservation au 02 41 58 88 97. Une rencontre organisé par la librairie le… Lire la suite

30 MAI
Journées du Livre Chrétien – Brive 2019

Retrouvez nos auteurs aux Journées du Livre Chrétien à Brive-La-Gaillarde: – Témoignage de Sophie Galodé à la soirée du jeudi 30 mai aux Grottes Saint Antoine, 20h30 en lien avec son témoignage: Louis, embarquement pour l’éternité – Enseignement de Fr… Lire la suite

On en parle… Tout voir

Jean Evesque, entretien après le Prix Coup de Coeur CRIABD 2019
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots? Je suis né à Port de Bouc, petite ville ouvrière près de … Lire la suite
Une histoire étrange et touchante, Journal Dimanche
Dans Le mystère de l’icône cachée, Jean Evesque nous conte l’histoire étrange et touchante de … Lire la suite
Une belle page sur le célibat sacerdotal, un livre pour Carême, RCF
La chronique est disponible surle site: ici. « A la source des livres », RCF Sarthe, Bruno de Chasteigner, 13 mars 2019.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant un suivi statistique et anonyme des visites et de mémoriser vos choix et produits consultés dans la boutique.