Pour un automne
... de bonnes résolutions




Sélection
50 ans du
Renouveau



Jubilé d'or
du Renouveau
charismatique
catholique
1967-2017  




Vous êtes sur Facebook
et vous aimez les EdB ? 

Dites-le nous en cliquant sur:



 


Jésus, l'Eglise et les pauvres

Jésus, l'Eglise et les pauvres


Date de parution : 15-01-2010
135x200 mm
288 pages
978-2-84024-352-6

Livre papier : 13,20 €


  • > Présentation
  • > Résumé
  • > Presse
 
Ce livre montre comment l’Église a eu soin des pauvres depuis son origine et a habité toutes les pauvretés de la terre tout au long des siècles. C’est un vaste panorama de la pensée et de l’histoire sociale de l’Eglise à travers les siècles qui fait ressortir le témoignage et l’engagement de toute une chaine de saints engagés auprès des plus pauvres. Cet ouvrage entraine le chrétien dans la dynamique de la mission et de la charité.
Un vaste panorama de la pensée et de l’histoire sociale de l’Eglise à travers les siècles qui fait ressortir le témoignage et l’engagement de toute une chaine de saints engagés auprès des plus pauvres.

Dans « Sources vives », mai 2010

La présence de l’Eglise aux pauvres rappelée, à travers l’histoire, par les textes, les réalisations, la doctrine sociale, et confrontée aux réalités d’aujourd’hui.

Dans Renaissance de Fleury, septembre 2010 :

Un prêtre qui a vécu parmi les pauvres du tiers-monde, mais aussi dans nos grandes villes, aujourd’hui aumônier militaire, nous donne une petite somme théologique sur l’attitude chrétienne en face de ce phénomène mondial de la pauvreté – dans tous les domaines. Nous lisons avec lui l’Evangile, les grandes encycliques sociales, les œuvres des saints, et nous prions. Un très bel ensemble pour aujourd’hui.

Dans Famille Chrétienne, dans le supplément du numéro 1774 , «Peut-on être chrétien sans aimer les pauvres»

Ce vaste panorama de la pensée et de l’histoire sociale de l’Église vous fera comprendre les fondements bibliques et les développements doctrinaux de l’option préférentielle pour les pauvres.

Dans Feu et Lumière, décembre 2014, interview du P. Ducourneau:

Comment aborder les pauvres quand on est soi-même à l’abri du besoin?
L’abord d’un frère en désolation n’est jamais simple car il nous rend vulnérable, il nous rend relationnel à l’autre et donc susceptible d’être critiqué, rejeté et incompris. Pourtant le regard est essentiel car il est la porte du cœur de notre capacité d’aimer. Lorsque Jésus aborde un frère pauvre, il pose son regard et l’aime. Les deux gestes sont complémentaires et indissociables. A chacun de nous d’imiter le Christ puisque telle est la vocation du chrétien.
Comment expliquer que certains soient indifférents ou même rejettent les plus pauvres?
Nous sommes nous-mêmes ces passants indifférents, plus qu’on ne le pense. Nous ne considérons pas du tout les personnes en souffrance comme des êtres humains, ni même comme des animaux, puisqu’il est vrai que notre regard trompé se tourne plus facilement vers un petit chien tout mignon que vers quelqu’un qui sollicite justement, et en premier lieu, notre regard. Le pauvre, assis près de son carton de misère sur lequel est marqué sa faim, nous fait peur car il nous renvoie inconsciemment à notre propre misère humaine que nous rejetons d’un revers de la main. Pire, il semble que nous ayons le sentiment d’être agressé par sa main tendue, par sa parole ou par son regard qui peut paraître accusateur. Donc, nous le fuyons. Nous fuyons notre frère en humanité, notre frère d’âme, au nom du principe de précaution que nous mettons en œuvre comme un bouclier d’indifférence.

Vidéo
Trois questions au Père Jean-Yves Ducourneau sur son livre :




Sur l'auteur


Ducourneau
Jean-Yves Ducourneau

Landais né en 1960 et élevé pour une grande part en famille d’accueil, le père Jean-Yves Ducourneau, prêtre de la Mission de saint Vincent de Paul, est actuellement aumônier militaire. Il a notamment servi en Côte d’Ivoire, Tchad, Centrafrique, Liban, Kosovo, Macédoine et dernièrement en Afghanistan. Auparavant, il a été aumônier de prison et bénévole au sein de l’Association d’aide aux gens de la rue, Aux Captifs la Libération, sise à Paris. Auteur d’ouvrages sur la spiritualité de saint Vincent de Paul, il assure aussi des conférences et des prédications de retraites auprès des Filles de la Charité.

Du même auteur aux Éditions des Béatitudes

La charité inventive
Bonheur Joie Miséricorde
Mal de mère
L'autre combat
Les cloches sonnent aussi à Kaboul
Jésus, l'Eglise et les pauvres